VISITEURS » VISITER

Patrimoine bâti

L'inventaire des batiments d'intérêt patrimonial répartis dans l'ensemble du territoire de Saint-Antoine-de-Tilly révèle la présence de 356 constructions d'intérêt patrimonial (maisons d'habitations, dépendances agricoles, édifices religieux, etc...) réparties sur 202 propriétés. De ce nombre, on retrouve 188 bâtiments principaux à fonction résidentielle, commerciale ou mixte, au moins 160 bâtiments secondaires, 6 bâtiments religieux et autres constructions reliées à ce thème, en plus de deux anciens moulins.

Ce n'est donc pas sans raison que Saint-Antoine-de-Tilly figure parmi les plus beaux villages du Québec. Tous ces immeubles sont des témoins, des exemples éloquents du riche héritage de Saint-Antoine-de-Tilly et de son histoire. Ils évoquent tantôt un style, tantôt le savoir-faire d'un artisan. La découverte de ces immeubles nous permet de mieux plonger dans l'histoire de la municipalité qui a fêté son tricentenaire en 2002.



Circuits architecturaux

Quatre circuits sont proposés, correspondant à autant de secteurs de la municipalité : le village, les Fonds, les rangs et "le-bord-de-l'eau". Ils peuvent être parcourus indépendamment l'un de l'autre ou de façon consécutive, sous forme d'une longue ballade. D'ailleurs, la plupart des circuits se prête bien à un parcours cyclable, muni d'une caméra et du Guide du patrimoine bâti disponible, à prix populaire, dans la plupart des commerces ou à la Mairie (3870 Chemin de Tilly).


LE VILLAGE

Le manoir de Tilly

Le village de Saint-Antoine-de-Tilly compte une cinquantaine d'édifices d'intérêt patrimonial. Certains bâtiments se distinguent par leur ancienneté, leur qualité de conservation ou leur caractère architectural. C'est notamment le cas du Manoir de Tilly, du "Manoir Dionne", de la Maison Normand, de l'Église et du presbytère.


LES FONDS

Pavilllon, 4526 Marie-Victorin

Le secteur des Fonds constitue un corridor blotti entre le fleuve et la falaise. Dans Les Fonds, le développement s'est effectué en suivant un axe parallèle à la berge : un développement typique d'une agglomération à vocation maritime ainsi que de villégiature. Dans ce circuit, nous notons que quelques bâtiments sont issus de la tradition maritime.


LE BORD-DE-L'EAU

Grange - 4190 Marie-Victorin

Ce secteur concerne essentiellement la route Marie-Victorin (rte 132). Les propriétés que l'on y retrouve sont principalement localisées du côté nord de la route et appartiennent, ou ont déjà appartenu, à des ensembles agricoles. On y compte une cinquantaine d'édifices d'intérêt patrimonial dont, notamment, le Calvaire, la grange-étable octogonale et la maison Lapointe.


LES RANGS

Victorienne - 2784 Ch. Bois-Clair

Les rangs occupent la portion sud de Saint-Antoine-de-Tilly. De part et d'autre de la route 273, se dressent le chemin Bois-Clair et, à l'ouest, le chemin des Plaines. Chacun de ces rangs compte quelque cinquante maisons répertoriées et plus d'une vingtaine de granges-étables. Leurs constructions se sont echelonnées entre le tout début du 19 ième siècle et le début du 20 ième siècle.